Bruit
du frigo
Création et médiation sur le cadre de vie

l’Ayoudin, gardien de la plaine

Houdain, 62 Nord pas de Calais — 2016 – 2017

 

Regardez la Vidéo de l’Ayoudin vu par Guillaumit

Quelle est cette créature, comme sortie des entrailles de la Terre ? Est-elle chimère, monstre sanguinaire ou créature bienveillante ? Enfoui sous terre depuis de trop longues années, l’Ayoudin, mythologie minière, quitte les fonds obscurs pour venir reconquérir la Plaine et s’y poster en Gardien bienveillant. Le corps en partie sous terre, il incarne le passé historique de la fosse 7 en portant son regard vif vers l’avenir. Sa gueule, inspirée de l’architecture industrielle locale, accueille les plus téméraires. Il allonge son corps pour offrir un espace de repos à ses visiteurs. Dorsales dressées, il invite au jeu comme à la détente. Il adoucit ses griffes pour en faire un banc et déploie son dos comme une aire de pique nique.

L’Ayoudin revient sur ses terres et vous invite à la reconquête d’un parc en devenir, d’une histoire et d’un imaginaire collectif.


Labanque, centre culturel à Béthune invite Bruit du frigo à intervenir sur un quartier prioritaire de la Politique de la Ville, situé à cheval sur les communes d’Houdain et d’Haillicourt. La résidence consiste en une production artistique impliquant les habitants et les acteurs locaux afin de révéler le territoire à travers ses singularités, ses caractéristiques patrimoniales, paysagères, industrielles et humaines.

C’est un ancien site minier situé au cœur du quartier prioritaire qui a attiré notre attention. De son passé ne subsiste que l’entrée du puits, matérialisée par une banale plaque d’égout. Le chevalement a été détruit et rien ne laisse deviner l’intense activité qui régnait en ces lieux jusque dans les années 50. Ce vaste espace vide, hors du temps, dans lequel on entre presque par effraction sert essentiellement de lieu de passage. Il est traversé par les riverains car il permet de rejoindre plus rapidement les lieux de commodités (commerces, écoles…).
Cette friche possède les qualités et le potentiel pour devenir l’espace public majeur du quartier et des alentours, un lieu d’évasion, de loisir, de partage. La fosse 7 est un parc urbain en puissance mais n’est pas encore qualifié et perçu comme tel.

Nous proposons d’amorcer un processus de revalorisation et de reconquête de «la Plaine» en créant le mythe d’une créature bienveillante L’Ayoudin, gardien de la plaine qui après s’être tapis plus de 70 ans surgit et apparait au grand jour. Après une étape de concertation sur l”aménagement de la plaine et l’imaginaire qu’on pouvait y projeter, nous avons avec la participation de Guillaumit conçu la créature qui permet d’accompagner, de conforter des usages et d’en impulser de nouveaux.

Suite à notre intervention, la Ville, consciente du patrimoine naturel et historique qu’offre ce site a mis en place une concertation auprès des habitants afin de définir avec eux les aménagements et équipements à réaliser sur ce parc en devenir. L’Ayoudin est la première pierre d’un vaste projet amené à voir le jour dans les années à venir.


Equipe de projet :
Ecriture & coordination : Yvan Detraz, Gwenaëlle Larvol & Annabelle Eyboulet
Conception : Guillaumit, Yvan Detraz, Benjamin Frick & Virginie Terroitin
Construction : Samuel Boche, Benjamin Frick, Miguel Magalhaes, Virginie Terroitin, Paul Tanneau, Gwenaëlle Larvol & Annabelle Eyboulet

Commanditaire :
Centre d’art LaBanque Béthune en partenariat avec la Ville d’Houdain et la Vie Active